Réception à l’Elysée : hommage au combat des malades

Une longue file d’attente s’était formée en ce lundi matin 30 janvier 2017, encadrée par des barrières et des gendarmes armés. On se serait cru à quelques minutes de l’entrée d’un concert ou d’un événement sportif populaire. Il s’agissait en fait de la lente procession des invités d’une cérémonie très spéciale avant leur passage sous les portiques de sécurité.
Cet événement a réuni près de 300 personnes, sans compter les huissiers, les journalistes et les photographes, dans la salle des fêtes du palais de l’Elysée. Une célébration très formelle en forme d’hommage solennel de la République à la grande famille de l’AFM et les 30 ans du Téléthon.
Autour de Laurence Tiennot-Herment : des malades, leurs familles, de nombreux bénévoles, coordinateurs, délégations, des partenaires, des permanents de l’association, une délégation de France Télévision, deux parrains du Téléthon, et la communauté scientifique.
Un hommage œcuménique auquel se sont joints des personnalités, ministres et anciens ministres de droite comme de gauche, ponctué de deux discours en forme de dialogue, celui de la Présidente de l’AFM-Téléthon suivi par celui du Président de la République. Solennité et bonne humeur se sont répondu dans la vibrante reconnaissance de la République à cette armée des 200 000 bénévoles familles et chercheurs, « une armée qui fait la paix et le bonheur ». Sous les ors de la république, dans cette salle des fêtes de l’Elysée qui a vu défiler les grands de ce monde et où se sont joués bien des épisodes historiques, battait le cœur de la France, ce qu’elle a de plus beau à offrir, ses valeurs universelles de générosité, de solidarité, d’innovation et de refus de la fatalité.
Ce sont ces valeurs, portées par les malades et leurs familles, relayées par leurs partenaires et les donateurs, jusque dans les plus petites chaumières de France et de Navarre, que tenaient à saluer nos dirigeants présents et historiques. « Vous n’êtes pas une association comme les autres » a souligné le Président de la République, en rappelant son sens du progrès, de la générosité et de la transparence (saluée par la Cour des Compte « ce qui ne lui arrive pas souvent, rappelait-il) mais au travers de l’AFM-Téléthon, c’était aussi tout le combat associatif auquel il était rendu hommage. Ces innovations scientifiques, économiques et sociales au service d’une véritable démocratie sanitaire, « ça n’existe qu’en France ». Et ce combat continue.

Serge Braun
31/01/17

Posted in Monde associatif | Permalink | Comments (0) |

Post a comment

NB: Comments are moderated on this weblog.