Menace sur les MDPH : l’AFM-Téléthon refuse tout retour en arrière

L’avant-projet de loi sur la décentralisation comporte plusieurs dispositions sur les Maisons départementales des personnes handicapées élaborées dans l’absence totale de concertation. Si elles étaient maintenues, ces mesures génèreraient d’inacceptables retours en arrière.
Le texte prévoit ainsi de transformer les MDPH en simples services des Conseils généraux. Cette décision aurait pour conséquence d’accroître fortement les inégalités de traitement des dossiers, pourtant déjà criantes d'un département à l'autre. Elle condamnerait aussi les fonds départementaux de compensation pour lesquels les Conseils généraux ont déjà souvent démontré leur incapacité à respecter l'esprit de la loi de 2005. De plus, elle se traduirait par la suppression de la Commission exécutive des MDPH. Autrement dit, elle interdirait aux citoyens en situation de handicap de participer aux décisions sur l'organisation des dispositifs publics qui les concernent, gommant une importante avancée démocratique apportée par la loi de 2005.
Le texte supprime également l’équipe pluridisciplinaire des MDPH en tant que telle pour ne retenir que les termes d’« évaluation pluridisciplinaire » des besoins des personnes handicapées. La disparition de ces équipes, que la loi de 2005 avait voulu indépendantes du payeur afin d'en garantir l'objectivité, consacrerait une autre régression : l’évaluation pourrait, de plus en plus, être réalisée en fonction des ressources des départements et non pas des besoins et du projet de vie des personnes. Depuis quelques mois, cette dérive est déjà réelle dans certains départements. L’adoption d’un tel texte ne ferait que l’accélérer, remettant en cause un des pivots de la loi de 2005.
Cet avant-projet de loi, qui repose sur des principes d'inégalité des chances et de négation d'une partie de la citoyenneté des personnes en situation de handicap, s'attaque donc clairement aux fondamentaux de la loi de 2005. La réponse urgente à apporter est celle du financement de la prestation de compensation du handicap au titre de la solidarité. Elle n'est en aucun cas d'organiser dans l'opacité la possibilité de diminuer les dépenses en fonction des choix de chaque département.
Le conseil d’administration de l’AFM-Téléthon a dénoncé à l’unanimité les dispositions prévues dans ce texte et l’association entend bien se mobiliser pour leur barrer la route. Nos délégués départementaux y travaillent d’ores et déjà en rencontrant les députés. Nous nous sommes longuement battus pour la loi de 2005, nous n’accepterons aucun retour en arrière !

Christian Cottet
07/01/13

Posted in Citoyenneté | Permalink | Comments (9) |

Comments

Bonsoir,
C'est une honte!!
Toujours taper sur le handicap, on est pas des monstres. On c'est battu pour cette loi 2005,on as qu'as maintenir la pression ..pétition ou autres..je suis partant !!Egalité des droits pour toutes et tous...
Bonne soirée

Posted by: jacquet | 01/08/2013

Bah voyons!!!!! Commence a y'en avoir marre de ce harcèlement que l'on subit!! Ils ont qu'a nous envoyer vivre dans des grottes loin de tout le monde, ca ira plus vite!!!!!!!!!!!!

Posted by: anais dk | 01/10/2013

Refuser, Résister... encore et encore...
Hors de question de retourner à l'age de pierre.

Posted by: lafeuille | 01/10/2013

C'est Honteux et pardonnez moi l'expression mais j'ai la rage. Ma fille est touché par le handicap et je me bat au quotidien pour elle, pour qu'elle soit bien intégrée à l'école et ds cette société bien hypocrite qui veut nous faire croire en un mirage d'intégration mais qui fait tout sournoisement pour nous mettre à l'écart. Il est effectivement difficile de mener son combat mais nous devons tout faire pour avancer et non revenir en arrière.
Nous devons continuer pour nous, nos enfants à vivre dignement.

Posted by: Sandra | 01/10/2013

la mdph du 92 donne un an de délai après dépôt du dossier de demande d aah ! un an pendant lequel j'ai dû avancer de l'argent pour que mon fils puisse manger ....avec une question posée par les impôts sur ce financement ( ...parce que ce service là semble mieux fonctionner );au téléphone il était répondu qu'il y avait du retard et que tout le monde attendait donc pourquoi pas lui .... ,c'est une fonctionnaire qui n'a pas sûrement pas de problèmes pour obtenir sa paie ;franchement je trouve cela lamentable !que voulez vous qu'ils aillent chercher dans ces maisons pour handicapés ? Le droit le plus simple n'est même pas reconnu !

Posted by: simard nicole | 01/10/2013

Au lieu dd taper sur les personnes handicapees il vaudraient mieux faire rvoluer les mdph. Pas ds le sens tecnocratique surtout pas. Decidement une sante de x soit meme c une chose mais a deux c pire. Ce qui est triste c qu'avec la mdph il faut se justifier ts le temp, mais c la faute aux politiques.. Bref il y en a dire.. J'aie tres peure pr mon devenir et celui de mon mari.....

Posted by: juchert | 01/10/2013

Pourquoi doit-on toujours détruire ce qui fonctionne plus ou moins?

Posted by: Michael | 01/10/2013

Bonjour

Tout à fait daccord avec vos actions
Pourrez vous prévenir les associations de parents d'enfants autistes pour que nous soyons tous solidaires ?

Je suis maman d'un enfant autiste, engagée dans la cause de l'autisme en France

Merci !

Posted by: pignard | 01/21/2013

tout simplement parce que nos enfants ou adultes handicapés pour les politiques diverses n'est pas une priorité!! ils ne sont pas rentables!!! c'est la triste vérité!!! nous sommes dans un monde ou les gens marchent sur la tête!!!

Posted by: bernadette | 01/22/2013

The comments are closed.