Week-end en famille

Les 23, 24 et 25 mars dernier, j’ai eu le grand plaisir de partager trois jours avec une partie de ma famille AFM. Le temps d’un week-end, Coordinateurs, délégués et membres de groupes d’intérêts s’étaient retrouvés à Evry pour la première université de printemps des bénévoles. Les réunir sous la même bannière était devenue une évidence, un besoin. C’est maintenant chose faite. Et c’est un succès logique car ils ont tant en commun : la force de leur engagement, leur enthousiasme et leur loyauté. Ils sont les fidèles ambassadeurs de notre cause, partagent nos ambitions et nos espoirs…

Les ateliers en commun ont jeté les bases de cette coopération mutuelle et attendue par tous. Pour moi, c’est la promesse d’un nouvel élan venu du terrain. Je ne répéterai jamais assez combien j’admire ces hommes et ces femmes prêts à nous donner de leur temps et leur énergie. J’ai besoin de ces moments avec eux pour me ressourcer, puiser de la force et donner du sens à ma mission.  Parfois, nous ne sommes pas d’accord et nous en débattons, comme en famille.

C’est dans l’épreuve que l’on reconnaît ses proches. L’AFM a traversé quelques tempêtes au cours desquelles les bénévoles ont toujours fait bloc. L’union dans l’adversité c’est dans nos gènes ! C’est l’ADN de notre famille.

J’ai parlé avec beaucoup de coordinateurs lors de cette première université de printemps. Leurs équipes se mobilisent toute l’année et pas seulement quelques jours avant le Téléthon. D’ailleurs, elles sont déjà à pied d’œuvre pour préparer la 26ème édition. Pour rappel, une étude comparative entre le bénévolat en France et celui des bénévoles de l’AFM a montré que leur implication était supérieure à la moyenne nationale. Comment expliquer une telle mobilisation ? La sincérité et l’utilité de notre engagement y sont sans doute pour beaucoup. Pour le reste, je crois que nous sommes bien ensemble. Comme en famille.

Christian Cottet
6/04/2012

Posted in Monde associatif | Permalink | Comments (0) |

The comments are closed.