25ème Téléthon : une grande et belle leçon

Le 25ème Téléthon est une réussite et l’occasion d’une grande et belle leçon. « Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente… » dit-on.  Eh bien, en 2011 comme depuis 1987, en dépit de la météo tantôt tempêtueuse, tantôt sibérienne (cette année : tristement pluvieuse en métropole), en dépit des catastrophes naturelles, des polémiques (hormis certains habitués, cette année a été plutôt sereine), des harcèlements de toutes parts, en dépit d’un contexte socio-économique très défavorable, nos concitoyens nous renouvellent indéfectiblement leur soutien, relayé par nos formidables bénévoles.  Il s’est noué entre la population et l’AFM-Téléthon un lien intime, transgénérationnel. La dynamique des actions entreprises jusque dans le plus petit village, impliquant jusqu’aux plus jeunes, les élevant dans la culture de la solidarité, a cimenté l’identification des donateurs à notre cause mais aussi plus largement à celles des associations de malades. Ils sont convaincus de l’importance de notre démarche et de nos objectifs, ils en appréhendent les difficultés à surmonter et les résultats obtenus en faveur des maladies rares mais aussi des maladies fréquentes.

C’est le phénomène extraordinaire du Téléthon, où comment à partir de la vente de crêpes, de lancers de ballons, de défis sportifs ou culturels on met au point des médicaments innovants. Où le grand public prend une part concrète dans la recherche et le développement, une parcelle de pouvoir parfois si difficilement concédée par les légataires de la connaissance. Le miracle d’une collecte improbable que rien ne semble ébranler, celui de la mort qui recule, de la maladie qui s’affronte les yeux dans les yeux.

Confiance, générosité, solidarité ; des valeurs essentielles que nous adressent les Français, aux antipodes des agitations cycliques de quelques détracteurs (rien de très étonnant, hélas, au regard de la visibilité médiatique de notre association).

Responsabilité aussi. Je me souviens de l’engagement de transparence pris par Bernard Barataud le soir du premier Téléthon. Il ne s’est pas démenti depuis. Et avec lui la démonstration des résultats médicaux, des thérapies innovantes qui ouvrent un nouveau champ d’applications. Ce mouvement qui nous amène de l’espoir aux réalités, plus que jamais, peut et doit se poursuivre.

Serge Braun
8/12/11

Posted in Monde associatif | Permalink | Comments (0) |

The comments are closed.