Le bénévolat, moteur de nos sociétés

Samedi dernier, lors de la Fête de la Science, plus de 300 visiteurs ont visité notre laboratoire Généthon. La plupart d'entre eux étaient des bénévoles du Téléthon venus de toute la France pour voir « leur » laboratoire.  Hommes et femmes de l’ombre, les bénévoles sont la colonne vertébrale du monde associatif. On ne le dit pas assez. Le fonctionnement de 80% du million d’associations de notre pays ne repose que sur eux ! C’est un fait : ils sont le terreau de la vitalité associative française.

Près de 40% des Français sont bénévoles et plus de la moitié de nos concitoyens se disent prêts à offrir leur temps au moins une fois par semaine(1). Combien de temps y passent-ils réellement ? Au prix de quels efforts ? Animés par quelles motivations ? Si une photographie précise semble difficile à réaliser, une certitude demeure : quand on additionne les efforts de chacun, le résultat est phénoménal. Et même, exponentiel !  Dans certaines associations, comme à l’AFM, leur implication atteint des sommets. Une étude comparative entre le bénévolat en France et celui des bénévoles de l’AFM vient de montrer que leur implication est supérieure à la moyenne nationale !(2) Qui aurait pu imaginer qu’un projet né d’une poignée de malades serait l’objet d’une telle mobilisation populaire ?

S’engager auprès d’une association est un acte volontaire, déterminé et résolument altruiste. Quel que soit le degré d’implication, cet engagement impose des contraintes : dégager du temps, jongler avec ses obligations personnelles et professionnelles, accepter une certaine fatigue. Mais parce que les projets qu’ils soutiennent sont le miroir de ce qu’ils souhaitent voir changer ou améliorer, les bénévoles apportent à nos associations – et finalement à notre société - un vent de passion, de détermination et une solidarité puissante. Bien plus que les maillons d’une chaine parfaitement huilée, ils sont le moteur de notre combat. N’ayons pas peur de le marteler : Ils nous font avancer avec une énergie et une humilité que l’on ne saluera jamais assez. Car, faut-il encore le répéter : le bénévolat n’est pas un dû !

Laurence Tiennot-Herment

(1) Enquête IFOP pour France Bénévolat (juin 2010), avec le concours de Recherche & Solidarité.

(2) Près de 50% des bénévoles de l’AFM se considèrent comme des « citoyens engagés » contre 31% de l’ensemble des bénévoles de l’Hexagone. 1800 bénévoles soutiennent l’action de l’AFM toute l’année, et près de 200 000 au total pendant les quelques mois qui précèdent le Téléthon.

 

Posted in Monde associatif | Permalink | Comments (1) | Tags: bénévolat, téléthon, fête de la science, associations |

Comments

Bel hommage
Merci pour tous les bénévoles...On ne le dit jamais assez....La force T comme tous plus forts que tout!
Respectueusement
Isabelle MAHAUT

Posted by: MAHAUT ISABELLE | 10/29/2010

The comments are closed.